CEREQ

Le Céreq est un établissement public qui dépend du ministère de l'Education nationale et du ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social. La relation formation-emploi est au cœur de beaucoup d'enjeux de la société française. Le Céreq est un expert majeur dans ce domaine depuis quarante ans. Il assure trois missions :
- Mener des études et des recherches sur les qualifications
- Évaluer les formations, les dispositifs et politiques publiques mis en œuvre
- Formuler des avis et des propositions

Il propose également un certain nombre de données régionales sous forme d'indicateurs ou d'atlas à consulter ici

http://www.cereq.fr/

Champs d'études : insertion, formation continue, métiers, professionalisation

CEREQ

2010 - Données, portraits et typologies régionales (1993 à 2010)

Lire

Cet espace présente des données régionales que le Céreq a rassemblées dans le cadre de sa participation aux travaux d’évaluation des politiques régionales de formation professionnelle, mission pérenne initiée par la loi quinquennale de décembre 1993, confiée et conduite par le CCPRA devenu depuis 2004 le Conseil National de la Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie (CNFPTLV). Dans ce cadre et pour conduire sa mission, le CNFPTLV a décidé de construire un socle de données communes, pour développer une culture partagée de l’évaluation.

2015 - CAP-BEP des difficultés d'insertion encore aggravées par la crise

Lire

Après trois ans de vie active, les jeunes diplômés de l’enseignement professionnel secondaire en 2010 affichent un taux de chômage de 24 %. La crise heurte frontalement les diplômés de CAP et BEP, venant détériorer encore leur positionnement sur le marché du travail. Sans être épargnés par la crise, les bacheliers technologiques ou professionnels sont nettement moins exposés. À terme, la pertinence du niveau V pourrait ainsi être mise en question.

2013 - Insertion des jeunes issus de quartiers sensibles

Lire

Les jeunes issus des zones urbaines sensibles (Zus) connaissent depuis dix ans des difficultés d'insertion croissantes. La dégradation a particulièrement affecté les hommes. Au-delà d'origines sociales défavorisées et de faibles niveaux de formation, ils semblent plus qu'hier pâtir de « l'effet quartier ». Pour les femmes des Zus, au contraire, cet effet s'estomperait.

2014 - Quand l'école est finie - Premiers pas dans la vie active de la génération 2010

Lire

Au printemps 2013, le Céreq a interrogé un échantillon national de jeunes sortis de formation initiale en 2009-2010 sur leurs premiers pas dans la vie active. Les 33 500 jeunes qui ont répondu sont représentatifs des 708 000 qui, cette année-là, ont quitté pour la première fois le système éducatif, à tous les niveaux de formation. Pour la première fois, les jeunes sortants des établissements d’Outre-mer ont été interrogés. Cette enquête devient donc une enquête nationale France entière. Son objectif est d’étudier l’accès à l’emploi des jeunes et leur trajectoire professionnelle, en fonction de la formation suivie et d’autres caractéristiques individuelles (genre, origine sociale, etc.).

2014 - Un collégien sur cinq concerné par la “cyber-violence“

Lire

Si neuf élèves sur dix se sentent bien au collège en 2013, près de deux collégiens sur dix se déclarent victimes d’insultes, humiliations ou menaces diffusées sur les réseaux sociaux, par courriel ou SMS. Ce phénomène, en augmentation par rapport à 2011, retentit fortement sur le bien-être des élèves et sur leur perception du climat scolaire.

2014 - Quand les bacheliers reprennent des études

Lire

De plus en plus de jeunes bacheliers reprennent des études et obtiennent un nouveau diplôme dans les premières années qui suivent leur entrée sur le marché du travail. 25 % des sortants bacheliers en 2004 interrogés en 2011 sont dans ce cas, le chiffre atteignant 53 % parmi ceux qui, titulaires du baccalauréat général, étaient entrés directement dans la vie active. Ce document fournit une analyse détaillée des profils des jeunes concernés, des nouveaux diplômes obtenus et de leurs effets sur l'insertion.

2015 - Faire des études supérieures, et après ? Enquête génération 2010 - Interrogation 2013

Lire

Que sont devenus les 369 000 jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2010, avec ou sans diplôme ? Pour y répondre, le Céreq a analysé les trois premières années de vie active de ces jeunes de la Génération 2010, interrogés en 2013. Portrait de la génération, socialisation professionnelle, panorama détaillé des conditions d’insertion, évolution des emplois occupés et comparaison entre deux générations (2004 et 2010), telles sont les grandes thématiques de cette nouvelle édition. Elle présente de façon détaillée les trajectoires des jeunes sortants de l’enseignement supérieur en 2010, avec ou sans diplôme. Elle apporte un éclairage original sur la transition des études supérieures à l’emploi.