Famille

2017 - Familles de Martinique : vers une évolution des modèles familiaux

Lire

La Martinique poursuit sa phase de retrait démographique. En conséquence, les familles allocataires sont stables tandis que le nombre d'enfants couverts par une allocation familiale est en baisse depuis les trois dernières années...

2016 - Inégalités femmes-hommes : des écarts parfois favorables aux Martiniquaises

Lire

Les inégalités entre les femmes et les hommes se réduisent depuis plusieurs années, mais la parité n’est pas encore atteinte. Si en Martinique, les écarts entre sexes diminuent pour les variables concernant l'insertion sur le marché du travail, c'est dans une moindre mesure que sur le plan national. En revanche, l'évolution est plus favorable qu'en France hexagonale pour le niveau de salaire, l'entrepreneuriat et le niveau de formation. La Martinique est également marquée par une accentuation des écarts parmi les familles monoparentales, considérée comme « défavorable » aux femmes.

2009 - Les inégalités aux Antilles Guyane : Dix ans d'évolution

Lire

Le panorama des minima sociaux a évolué depuis le début des années 2000 : l’alignement du revenu minimum d’insertion (RMI) est achevé depuis janvier 2002 et le revenu de solidarité (RSO) est versé depuis décembre 2001. L’uniformisation des barèmes de l’allocation parent isolé (API) avec ceux de métropole est complète depuis janvier 2007. Concernant les revenus liés à l’activité, la loi sur les 35 heures a conduit à revaloriser le SMIC de 24% entre 2001 et 2006. Des dispositifs incitatifs à la reprise d’activité (plan d’accompagnement à la recherche d’un emploi (PARE), et prime pour l’emploi (PPE) notamment ont été instaurés en 2001. La croissance économique observée sur la première moitié de la décennie a pu bénéficier de façon différenciée aux différentes catégories de ménages. Enfin, l’instauration prévue avant fin 2010 du revenu de solidarité active (RSA) dans les Dom en remplacement du RMI et de l’API conduit naturellement à s’intéresser aux publics potentiellement concernés.

2013 - Des départements d’outre-mer marqués par les difficultés sociales et les inégalités

Lire

Oubliés de bien des études nationales, les départements d’outre-mer sont pourtant confrontés à des difficultés économiques et sociales majeures. Les inégalités qui y règnent sont beaucoup plus importantes que sur le reste du territoire national. Synthèse de données sociales sur les revenus, l’emploi et l’éducation. Extrait d’une note d’études du Compas. les Dom en remplacement du RMI et de l’API conduit naturellement à s’intéresser aux publics potentiellement concernés.

2016 - 5ème plan de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes 2017-2019

Lire

Producteur : Ministère des familles, de l'enfance et des droits des femmes.
Chiffres clés (territoires ultramarins), synthèse, communication, Bilan 2014-2016.

2011 - Revenus et conditions de vie des ménages en Martinique : un niveau de vie en dégradation

Lire

Les revenus des ménages progressent moins rapidemment depuis 2005. Ce ralentissement est principalement dû à la stagnation des revenus d'activité sur la période précédente. Cette évolution d'ensemble diffère toutefois selon le niveau de vie des ménages. Pour les plus modestes et les classes moyennes, la part des revenus du travail s'est sensiblement réduite. En l'absence de croissance des revenus de transferts, leur pouvoir d'achat diminue. Pour les plus aisés en revanche, les revenus d'activité ont continué de progresser, accroissant ainsi les inégalités. La part des ménages vivant sous le seuil de bas revenus est passée de 17,8% à 20,5% au cours des cinq dernières années.

2011 - Relations conjugales et configurations parentales à la Martinique

Lire

Les données recueillies lors de l’enquête «Genre et violences interpersonnelles à la Martinique» permettent de comparer les relations de couple déclarées par les répondants selon qu’elles concernent des couples corésidents, souvent mariés, ou des couples sans résidence commune, couples naissants ou couples de type visiting partners.

2011 - L'entrée dans l'âge adulte des jeunes réunionnaises et martiniquaises : la famille comme une "évidence" ?

Lire

Cet article décrit l’évolution au fil des générations des cinq événements biographiques caractérisant la trajectoire d’entrée dans la vie adulte des femmes natives de deux départements d’outre-mer : la sortie du système scolaire, la décohabitation parentale, la première mise en couple, la première naissance et le premier emploi.

2014 - L'accueil du jeune enfant en 2013

Lire

Les données présentées ci-après ont été recueillies et analysées par l’Observatoire national de la petite enfance. Cette publication annuelle fournit des données statistiques sur l’accueil des enfants de 0 à 6 ans, dans sa dimension de conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle, un des axes majeurs des politiques en faveur de la petite enfance.

2013 - Les établissements d'accueil du jeune enfant : diversité de l'offre

Lire

Au 31 décembre 2010, les caisses d’Allocations familiales (Caf), qui versent une aide au fonctionnement sous forme de prestation de service aux établissements d’accueil du jeune enfant (Eaje), dénombraient 11 007 Eaje sur le territoire national (10 744 en Métropole et 263 dans les Dom). Ces équipements, de 33 places en moyenne, constituent une offre d’accueil de 359 000 places, totalisant 589 millions d’heures d’accueil. Ces structures couramment appelées crèches ne concernent que 12 % des communes.

2010 - Les inégalités de revenus entre les DOM et la métropole

Lire

Le revenu médian par unité de consommation des ménages des départements d’outre-mer est inférieur en 2006 de 38 % à celui des ménages de la métropole. Mais cet écart s’est partiellement résorbé par rapport à une décennie auparavant. Les disparités de revenus par unité de consommation y sont également plus fortes qu’en métropole. Ainsi dans les DOM, les ménages appartenant aux 20 % les plus riches ont un revenu plancher par unité de consommation 3,2 fois supérieur au revenu plafond des ménages appartenant aux 20 % les plus modestes. Ce rapport est de 2,2 en métropole mais de 4,1 en Guyane. Ces différences avec la métropole s’expliquent en partie par des différences dans les structures démographiques, une moindre qualification des emplois et un taux d’emploi plus faible outre-mer. Mais elles sont aussi liées à des spécificités propres aux départements d’outre-mer : retraites et revenus du patrimoine plus faibles, plus grande part des petites et moyennes entreprises, spécificités du marché du travail.

2017 - Résultats du Rapport 2016 de l'Observatoire national de la petite enfance

Lire

La baisse du recours aux modes d’accueil individuels se confirme alors que la crèche reste plébiscité, y compris par les familles monoparentales. Résultats nationaux, France métropolitaine et DOM.

2012 - Migration, famille et vieillissement : défis et enjeux pour la Martinique

Lire

Seul un Martiniquais sur dix n'a jamais quitté son département. A l'inverse, ils sont près d'un tiers à être partis durablement (plus de six mois) pour un emploi, pour le service militaire ou pour les études. A leur retour, ils occupent souvent une position plutôt favorable sur le marché du travail.
Familles monoparentales et maternités précoces sont fréquentes dans les Dom. En Martinique, près d'un enfant sur trois vit toute son enfance avec un seul de ses parents. Parmi les jeunes Martiniquaises âgées de 20 à 30 ans en 2010, plus d'une sur dix a été mère avant l'âge de 20 ans. Mais ce pourcentage a été divisé par deux en quarante ans.
Les solidarités intergénérationnelles apparaissent moins fortes en Martinique que dans les autres Dom. Les personnes âgées sont souvent aidées dans leur quotidien par leurs enfants. En revanche, l'aide financière régulière bénéficie plus aux jeunes qu'aux plus âgés.